Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Je ne suis sûre de rien, et c’est déjà pas mal.

p10123861.jpg

C’est pour ces moments là que je suis heureuse.
Ces putains de moments comme pendant cette soirée.
Des moments de vides. Entre toi et moi.
Plongée dans ton regard, sentant ton sourire qui éclaire ton visage et fait pétiller tes yeux d’une étincelle que je n’ai jamais vu ailleurs.
Impossible de détacher mes yeux de ton visage. Comme aimantés à toi.
Rien à faire, je ne peux pas. Et pas loin au dessous, ta bouche avec ses contours que je connais par cœur à force de la contempler.
Ta bouche que je me défends de regarder car ce serait trop.
J’ai peur que si je la fixe plus d’une demi-seconde je ne me laisse emporter par la fougue qui me caractérise si souvent mais que j’enchaîne lorsque je suis à tes côtés pour ne pas gâcher ce que j’ai déjà la chance d’avoir.
Ne rien dire. Juste tes yeux, les miens et ton rire…
Le Bonheur que tu apporte sur son plateau d’Argent.
Tu m’avais tellement manqué mon papillon. Tu m’avais tellement manqué que te voir d’un coup ça a fait une sorte d’Hiroshima au milieu de mon système cardiaque.
Mon sang n’a fait qu’un tour, mon cœur s’est lancé comme une voiture de rallye sur une piste de formule un…
Et ton odeur qui m’enivre à nouveau comme elle l’a toujours si bien fait.
Ta voix qui caresse mes tympans. « A quoi tu penses ? »
Je pense à toi putain. Je pense à toi et je n’arrive pas à penser à autre chose. Je pense que tu es là, à un mètre cinquante de moi. Enfin, ce que j’attends depuis deux mois.
Je pense que si j’en ai envie, je peux passer ma main dans tes cheveux et aussi déposer un petit bisou dans ton cou.
Je pense a tout ce que j’ai engendré avec simplement quelques mots sur un morceau de papier, dans une enveloppe blanche. Dans tes mains le 2 Avril à 13 heures et quelques, juste avant d’aller en physique. Et même que ce jour là il y a eu une alarme incendie…
Mais c’est en partie à cause/grâce à ces mots là que j’étais avec toi à ce moment là.
Et je pense que j’ai eu de la chance sur ce coup là parce qu’en plus d’avoir trouvé une demoiselle plus que magnifique, j’ai trouvé une demoiselle d’une gentillesse à en crever.
My Angel, You’re the One.

.
 
  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

meriem |
S'Space |
Perry Rhodan, Lecture,Touri... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Offres d'emploi GTE
| bienvnue
| L e a f l e t s