Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Bordel à Culs en Bois.

 

 

p1010819.jpg

 

Un an Jour pour Jour Mademoiselle L’étoile. Déjà 365 jours.

 

 

 

Noémie, en route pour la Vie.

.
 

Si les rues qui nous séparent sont devenues des Boulevards.

 p1010722.jpg
Je me suis réveillée ce matin en pensant à tout cela.

En pensant à Anaïs, ses cheveux bouclés et son maquillage qui avait coulé.
En pensant à Nicolas et sa copine qui nous a servi à la Soirée de l’arbre.
En pensant à Julia et ses dreads.
En pensant à Laura qui m’intrigue par son silence.
En pensant à Rosana qui dit toujours « A la pèche ou à la mangue ? »
En pensant à Tamara qui faisait son projet de TPE en Arts-Plastiques.
En pensant à Etienne et son air de paysan.

A toutes ces personnes que je vois tous les jours de la semaine et auxquelles je n’ai jamais parlé.
Et c’est con de se dire qu’il y en a 1500 autres dont je ne connaîtrais probablement jamais les prénoms.

Noémie, qui s’est jetée à l’eau.

(London was so fun with you.)

.
 

Je peux pas te promettre, je peux pas te jurer. Mais si fallait en remettre, je s’rais de ton côté.

Image de prévisualisation YouTube

Ma bonne direction c’est vous.

.
 

On s’imagine forts, valeureux et indestructibles. Et on fini tous à terre, prostrés par l’immensité de notre déconvenue.

p10106941.jpg

Je crois que je me dirigeais quelque part et puis je me suis subitement perdue en route.
Ca fait une semaine que je me cherche partout et que je n’arrive pas à me retrouver.
Mes idées et mes pensées s’emmêlent les unes avec les autres. Elles font des gros noeuds. Des sacs de noeuds.
Des sacs de noeuds qui grossissent et que j’ai de plus en plus de mal à démêler.
J’ai perdu le chemin de miettes que j’avais semées derrière moi et je ne sais plus par ou aller.
Il y a trois chemins qui se séparent. Qui s’éloignent chacun de leur côté.
Mais si je prend le mauvais je risque de m’enfoncer bien plus dans la forêt sombre et de ne jamais me retrouver.
Je ne sais pas si je dois prendre le chemin qui me terrifie le plus, le chemin qui paraît trop facile ou le chemin qui part en zigzags. 

Je crois qu’il faudrait un quatrième chemin. Avec une personne au début qui me dirait « Allez viens, on s’emmène ».

Noémie, au milieu de N’importe où.

.
 

« Allez viens, on s’emmène. « 

prestelarueketanouphoto07.jpg

 J-4. Le bonheur total.

 

.
 

J’aimerais écrire des mots d’amour. Parce que le reste, c’est pas grand chose.

simonchri.jpg 

Au final, je crois qu’on espère tous un peu la même chose.
Non, pas vivre heureux. Pas avoir beaucoup d’enfants. Pas réussir sa vie.
Certains espèrent aussi tout ça. La plupart même. Mais pas tous.
Non. Ce qu’on espère tous. Vraiment tous. L’humanité entière même ceux qui le nient. Ce qu’on espère vraiment. Avec toute la force de nos entrailles, de notre coeur, de nos pensées.
Ce qu’on voudrait plus que tout au monde. Ce qu’on veut plus que tout au monde.
Ce qu’on espère tous c’est d’être aimés.
On veut être aimés par d’autres gens que ceux de notre famille. Des gens qui nous aimeraient pour ce qu’on leur apporte. Pour nos qualités et aussi pour nos défauts.
Des gens qui penseraient à nous. Des gens qu’on appellerait « nos amis ».
Des gens qu’on aimerait aussi. D’une force telle qu’on n’imaginerait pas notre avenir sans eux.
Des gens qui représentent notre vie. Je crois que c’est ce qu’on attend tous. Parce qu’être aimé c’est la plus grande satisfaction qui existe. Ca veut dire qu’on peut engendrer l’amour de quelqu’un.

Alors, si on s’aimait un peu les uns les autres ?

Noémie. Ou les pieds dans la neige.

Le Bouillon- Les Wriggles.

.
 

Y’a plus de sourire ça m’fait chier.

photo108.jpg

Volo. Juste complètement sublimissime.

.
 

J’attends de voir ça…

p1010538.jpg
« -Cap de te jeter dans le rhône ?
-Cap. Mais je l’ai déjà fais.
-J’étais pas là, ça compte pas.
-Et toi, cap de danser la macarena en culotte sur ton balcon?
-Cap.
-Ahah. Ca serait tellement drôle.
-Alors ça sera trop drôle.
-Tu vas le faire, sérieusement ?
-Bah attends, oui! »

.
 

Le vie est amère quand il n’y a pas de sucre au fond.

p1010477.jpg
Ce n’est jamais qu’une année de plus. Mais quelle année !
Et quelle manière de la fêter.

Quel repas gastronomique, quels films, quel bordel. Et quelles photos. Pas quasi-pornographiques, Bertille !

Et quelles questions philosophiques !
« -Mais non, pas du tout. C’est comme l’infini, notre cerveau est trop restreint pour l’imaginer…
-Ouais… Euh, tu peux répéter, c’était trop philosophique j’ai pas compris… »

Lucas qui avait la patate. Jérémie qui s’était réincarné en mouchoir. Emeline qui dormait. Bertille déguisée en coquelicot.

Enfin bref. Pas trop fatiguant mais génial.

 

Ps: Vous préférez la jour où la nuit ?
Moi aussi, la nuit pour que tu sois dans mon lit, Bertouille. :)

.
 

Paye tes fonds de poches et tes amis de malade.

nobeamju.jpgnonono.jpg

.
 
12345...9
  • Calendrier

    juillet 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

meriem |
S'Space |
Perry Rhodan, Lecture,Touri... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Offres d'emploi GTE
| bienvnue
| L e a f l e t s