Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



On ne rassasie pas un chameau en le nourrissant à la cuillère.

Tu sais, j’voulais bien y rester là bas, avec toi moi.
J’aurais bien voulu que tu m’appelle à trois heures du matin pour demander si tu pouvais venir me dire au revoir à l’aéroport. J’aurais bien voulu que tu me donne ton adresse pour que je t’écrive une lettre, en espagnol même si tu veux, pour que tu comprenne. J’aurais bien voulu que tu m’appelle ici plus souvent pour que je te parle. Et puis maintenant j’aimerais bien encore jouer dans la rue inondée avec toi, même si tu n’en as plus l’âge .J’veux bien te pousser sur la vieille balançoire de l’arbre du jardin et j’veux bien t’aider encore à attraper des scolopendres.

16477706akindofbluebyvladimirborowicz.jpg
Je veux bien dire « Hóla » au perroquet cette fois-ci. Et je veux bien goûter les « chinchúlines » si tu veux. Je suis même d’accord pour rentrer dans la chambre de Natí avec les crânes de vaches aux murs si tu me laisse venir chez toi. J’ai même envie d’acheter des glaces au ciel. Je veux bien t’apprendre le français encore un peu mais seulement si tu me chante encore des chansons Argentines et que tu m’emmènes à Buenos Aires encore une fois, pour voir encore les « favelás » et pour donner à leurs habitants toutes mes vieilles fripes. Je peux même continuer de t’apprendre la chanson de Pokémon en français si toi tu m’apprend celle de Power Rangers en espagnol. Si tu veux encore, je peux même t’apprendre à faire des macramés et faire de la gelée fraise/banane . Et puis, je veux bien encore jouer au UNO en dansant la macarena jusqu’à une heure du matin si ça peut te faire plaisir.

Noémie, impétueuse.

 

.
 

« Il n’y a rien de plus réellement artistique que d’aimer les gens. » Vincent Van Gogh

Je cherche encore à m’apprivoiser, à me connaître un peu plus, à savoir qui je suis réellement.

J’avance un peu chaque jour, lentement mais j’avance. Pas seule et heureusement.

Je n’ai qu’une certitude à mon égard. Je suis une éternelle rêveuse, amoureuse de tout et de tout le monde (surtout de quelques uns, certes.) Et je ne comprends pas pourquoi je devrais gagner ma vie, puisque je l’ai déjà alors à quoi bon.

Je n’ai ni le mérite d’être patiente, ni celui d’être quelqu’un de facile à convaincre, j’aurais plutôt celui (et je ne sais si s’en est vraiment un) d’être bornée et de ne revenir que rarement sur ma position initiale.

Et j’ai une peur panique des phacochères, sauf de Pumba.

Vladimir Borowicz_

Noémie, lactée.

 

Mistral-Gagnant- Renaud 

.
 

Pour tout dire j’en sais rien

Vladimir Borowicz
C’est juste que j’en avais assez de l’autre.
J’avais comme une envie de changement comme dirait l’autre.
23 pages c’est trop pour moi et je n’avais pas envie d’effacer tout ça, parce que d’un côté, c’est un petit morceau de ma vie.

J’ai le cerveau en compote de fraises, j’écrirais quelque chose de plus constructif demain.

Bonne Nuit.

.
 
1...56789
  • Calendrier

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

meriem |
S'Space |
Perry Rhodan, Lecture,Touri... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Offres d'emploi GTE
| bienvnue
| L e a f l e t s